Lampes à induction

 




 

 

 

Comment fonctionne une lampe à induction ?

La lampe à induction est une lampe à mercure basse pression comme le tube fluorescent et la lampe fluocompacte.

Comme dans la lampe fluorescente, la lumière est produite par ionisation des atomes de gaz présents dans l'ampoule. Les rayonnements invisibles produits, sont rendus visibles grâce à une poudre fluorescente présente sur la face interne de l'ampoule.

Dans une lampe à induction, il n'y a pas d'électrode. L'ionisation des atomes est réalisée par un champ électromagnétique créé par la circulation d'un courant à haute fréquence dans une bobine appelée "antenne".
Cette bobine est placée au centre de l'ampoule dans la cavité prévue à cet effet. Le courant à haute fréquence est produit par un générateur extérieur. Celui-ci est directement relié à l'antenne.

 

Caractéristiques générales

La durée de vie de cette lampe est exceptionnelle. Après 60 000 heures, le flux lumineux est descendu à 70 % du flux initial, et 20 % des lampes sont mortes.

C'est le fait que l'antenne soit placé à l'extérieur de l'ampoule qui permet d'obtenir cette durée de vie exceptionnelle. En effet, aucune usure ne se produit sur les composants puisqu'il n'y a plus ni électrode, ni filament.

Puissance du  système
(W)
Flux lumineux
(lm)
Efficacité lumineuse
(lm/W)
IRC T° couleur
(K)
Durée vie 
(h)
(20 % de mortalité, 30 % de chute de flux)
Prix brut (HTVA)
55 3 500 65 80 2 700 ; 3 000 ; 4 000 60 000 72 000
85 6 000 70 85

Sa caractéristique de couleur est comparable à celle d'une lampe fluorescente de classe IB

Application : la lampe à induction est utilisée là où la maintenance est difficile ou coûteuse, et dans des situations requérant de longues périodes de fonctionnement.